18.06 2018

Philippe Pouletty, développeur de Carmat et investisseur atypique - Le Parisien

Carrière de dirigeant
Photo Philippe Pouletty, développeur de Carmat et investisseur atypique - Le Parisien

Au sein de Truffle Capital, Philippe Pouletty (Page web de Philippe Pouletty) se charge notamment de l'évaluation et de la cooptation des brevets prometteurs des compagnies accompagnées. Ces concepts s'avèrent choisis selon leur nature innovante. Se concentrant sur la biotechnologie, Truffle Capital forme foncièrement des spins off de laboratoires rattachés à des universités mondialement reconnues. L'homme d'affaires et ses experts forment la majorité des spins off accompagnés par l'investisseur. Dans le monde de la recherche, l'investisseur est principalement célèbre comme étant l'associé fondateur et l'administrateur de Truffle Capital SAS. Cette entreprise de tenue de fonds de venture capital est née courant 2001. Philippe Pouletty prend en charge les nombreux projets des PME de Truffle reliés à la biologie grâce à sa solide expérience dans cette discipline. Dans le cadre de sa fonction, le médecin s'occupe également de la structuration de ces compagnies.

Se focalisant sur la biotechnologie, Clonatec se trouve être une précurseure du secteur sur le territoire français. La société a été formée par Philippe Pouletty à ses débuts dans l'univers de la recherche. L'enseigne SangSat a notamment élaboré et distribué la Thyloglobuline, une substance véritablement efficiente contre les rejets. Ce médicament atypique se révèle ensuite cédé à Genzyme dans les années 1990. SangSat est par ailleurs un acteur majeur dans le secteur de la greffe d’organes. Pour pouvoir entreprendre des recherches relatives à l'impact des interactions médicamenteuses sur les érythrocytes et l’albumine, l'homme d'affaires investit dans l'entreprise spécialiste de la biotechnologie RedCell Inc. (renommée Conjuchem Inc.) en parallèle avec l’introduction en bourse de SangSat.

Les principaux protégés de Truffle Capital

La société française Carmat se retrouve introduite en bourse à partir de 2010 grâce aux capacités de businessman du Dr Philippe Pouletty. Le chercheur a aussi brillé à travers les actions de cet établissement dans le rayon des cœurs artificiels. En vue de faciliter l'élaboration de vaccins et d’immunoactivateurs, la compagnie Abivax a entre autres assimilé les établissements Wittycell et Splicos. En effet, Truffle Capital réunit parfois plusieurs établissements de son fonds de venture capital en vue de dynamiser le développement de ses nombreux travaux de recherche. Symetis figure parmi les établissements financés par Truffle Capital dont la première cotation en bourse est projetée pour 2017. Cette compagnie instituée courant 2004 produit et vend des valves aortiques transcatheter. En 2011, le directeur général de Truffle Philippe Pouletty a financé la mise en place de deux établissements experts dans l'élaboration de pièces synthétiques pour le secteur industriel ou médical ainsi que de prothèses, Carbios et Kardiozis.

Petites et moyennes entreprises encouragées à travers le portefeuille Truffle Capital

Le fonds d'investissement Truffle Capital se lance dans les études sur les carcinomes mammaires et les tumeurs thyroïdiennes dès 2005 à travers la startup Théraclion. L'entreprise produit et vend de nouvelles techniques de traitement par ultrason. Entre 2009 et 2010, Philippe Pouletty se trouve être le gérant par intérim de Theradiag. Lié à Truffle Capital dès 2003, l'établissement expert en diagnostic se trouve être coté en bourse en 2012. Philippe Pouletty s'avère entré dans le domaine de la dermocosmétique courant 2011 en formant Pilosciences. Cette société a été liquidée courant 2015 à l’instar de Cytomics, une enseigne spécialiste des substances antimycosiques.

Distinctions et missions en dehors du milieu de la recherche

Entre 2001 et 2009, Philippe Pouletty a été président de l’association française des professionnels de la biotechnologie, France Biotech. Le businessman a été nommé pour quatre mandats successifs étant donné sa grande passion pour ce domaine. Le chercheur se trouve être désigné président à titre honorifique de France Biotech à partir de 2009. L’ancien élève de l’Institut Pasteur soutient par ailleurs de nombreuses rencontres donnant les moyens de stimuler l'univers de la recherche scientifique et des affaires. À travers diverses collaborations, Philippe Pouletty prouve son investissement personnel en faveur de la recherche et de la créativité. Entre 2005 et 2010, le businessman a notamment collaboré avec le gérant de Microsoft pour épauler les sociétés novatrices au niveau international. Au sein de l’association européenne professionnels opérant dans le secteur de la biotechnologie, l’ancien interne des hôpitaux de Paris peut encourager nettement plus les centres de recherche innovants. Le dirigeant de Truffle Capital a par conséquent accepté le poste de vice-président d’Europabio entre 2005 et 2009.

Avant d'intégrer l’université de Stanford en 1986, l'ancien interne des hôpitaux de Paris reçoit son doctorat d’État en médecine de l’UPMC (université Pierre-et-Marie-Curie) avec les félicitations du jury. De 1986 à 1988, Philippe Pouletty est un membre efficace de l’équipe de recherche en biologie moléculaire de Stanford. Le jeune médecin s'illustre très vite grâce à son expertise dans ce domaine. Ancien interne des hôpitaux de Paris, Philippe Pouletty a travaillé dans divers centres médicaux implantés dans la région. Il approfondit principalement l'immunologie et l'hématologie.